The Misfits (3 saisons)


 
Les séries sont à la mode depuis quelques années.
Chacun trouve des pépites et se les refile comme autant de bons plans. Parfois ils s'éventent comme autant de promesses non tenues (Dirty sexy money ou Flashforward).
D'autres n'obtiennent pas la notoriété qui devraient être la leur. Fidèle à mon souhait de vous faire découvrir des œuvres réjouissantes, je me fait l'écho de mon fournisseur attitré de bonnes séries. Vous pouvez cliquer chez le sieur Henri (que je ne connais pas au delà du clavier) mais il n'y a le plus souvent que du bon.
Il a présenté les Misfits, ici et .

Trop tentant.

L'histoire : cinq jeunes adultes enfilent leur tenue pour faire leur TIG. La foudre leur tombe dessus et, au fil des épisodes, ils vont découvrir qu'ils ont acquis un super pouvoir.
Attention, ici rien à voir avec les superhéros de type Marvel (Spiderman and co). Il s'agit juste d'une exacerbation d'un trait saillant de leur personnalité. Et le plus souvent c'est une véritable plaie. Les personnages découvrent leur pouvoir progressivement durant la saison qui ne dure que 8 épisodes. Pour l'un d'eux, c'est à la dernière seconde du dernier épisode dans une situation... atroce !
C'est trash mais pas pervers, c'est sex mais pas voyeur, c'est violent mais pas complaisant, c'est amoral mais pas immoral. Ca ne ressemble à rien de ce que vous avez déjà pu voir.
Les situations inventées par les scénaristes, les répliques, les accents (à voir impérativement en VO, même si on n'aime pas cela, même si, comme moi, on ne connait rien à ce que sont les accents anglais, mais là c'est incontournable) mais surtout le jeu des acteurs sont littéralement scotchants. En particulier Nathan, joué par Robert Sheehan qui fait une composition de tête à claques grandiose, sans exagération. Ce type n'a peur de rien face à une caméra, c'est à hurler de rire et c'est proprement réjouissant. A côté de lui, la plupart des acteurs français peuvent aller se rhabiller.



Bref, une pure merveille.

Le générique de chaque épisode, rien que pour la musique et l'énergie qui se dégagent.




Commentaires

Articles les plus consultés