Articles

Affichage des articles du juillet, 2017

L'incroyable histoire de Wheeler Burden - Selden Edwards

Image
Deuxième ouvrage prêté par C, après Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer.
Autant je n'avais pas aimé le salmigondis cuculapralinesque de la mormone toquée de vampires, autant je me suis régalé des tribulations de cet américain au destin tout sauf moyen.

Le texte que nous tenons entre les mains est rédigé par la mère dudit Wheeler et a pour but de raconter sa destinée pour le moins étrange.
Il faut accepter le ton du début (la môman qui raconte à quel point son fiston est fooormidable),
il participe pleinement de l'équilibre de l'histoire, même s'il peut paraître un peu agaçant de prime abord.

L'histoire : Né dans les soubresauts de la deuxième guerre mondiale d'une mère anglaise pacifiste et d'un père mort sous la torture gestapiste alors qu'il n'a que trois ans, le jeune Burden grandit et devient la coqueluche de chaque endroit où il apparaît. Des inévitables parties de baseball au cœur de la sociabilisation scolaire américaine, aux années soixante …

Dans la ville en feu / Les dieux du verdict - Michael Connelly

Image
J'avais juré que l'on ne m'y reprendrait plus et laissé Michael Connelly au plus bas.
Lecteur, j'éprouvais douloureusement l'abîme résidant, pour un auteur, entre être et avoir été. Connelly n'était plus qu'une ombre et j'avais dû me résoudre à faire mes adieux à Harry Bosch et Mickey Haller.
Je jette un voile pudique sur mon exaspération à la lecture de Volte face, Le cinquième témoin, Ceux qui tombent, néants intersidéraux de vacuité et alignements de mots indignesde la part de l'auteur des Égouts de Los Angeles ou du Dernier Coyote.

Même si, en soi, le polar me semble assez vain comme genre littéraire, Michael Connelly a toujours eu le savoir-faire pour trousser une histoire, rendre attachants ses personnages et ne faire lâcher qu'à regrets ses livres. En articulant finement les enquêtes menées par Harry Bosch aux répercussions qu'elle pouvaient avoir sur sa vie intime, M Connelly dressait le portrait d'un homme solitaire et complexe.
Or,…