Articles

Affichage des articles du octobre, 2015

Sept génies, voyage au centre de la littérature - Vincent Laisney

Image
La critique littéraire est une bibliothèque en soi.

C'est un monde, une pluralité de mondes. Des océans ou des abysses, la métaphore géographique est féconde. Empli d'écoles, de lectures et contre-lectures. De modes et de tocades, qui passent et qui repassent.
De biographies monumentales en ouvrages définitifs, de lectures transversales en intertextualité, de panoramas synchroniques en plongées diachroniques. Les livres sur les livres s'empilent, se superposent, s'écrasent, voire se stratifient jusque faire écran entre le lecteur et l’œuvre.


Un ouvrage de plus dira-t-on. Oui, et non.

L'ouvrage de Vincent Laisney fait totalement partie de cette galaxie (la métaphore géographique, encore) mais tel un pulsar, il se veut un guide. Et c'est là, à mon sens, qu'il réussit le mieux. Le projet de montrer l'unité de la culture européenne annoncé en introduction est vite oublié par la suite et somme toute de peu d'intérêt au regard de ce que propose l'ouvrage

Le Panorama illustré de la Fantasy et du Merveilleux (Andre-François Ruaud dir.) - 2e (et probablement définitive) édition

Image
Je l'appelai de mes vœux (), ils l'ont fait.

Bon, je n'ai pas dû être le seul vu que le crowdfunding sur Ulule (un nouveau mot pour un vieux principe : la souscription) a porté ses fruits au-delà du nécessaire et de l'espéré.

Il est arrivé, il est beau, vraiment très beau.

Boitage, signet, plus de 600 pages, tout en couleur (alors que le noir et blanc était dommage dans l'édition précédente) tout y est.

Que dire d'autre ? Que visiblement il y eut une chasse aux coquilles (la  faiblesse de cet éditeur pourtant remarquable) et celles qui restent sont celles que l'on ne peut éviter, surtout pour un ouvrage de cette ambition.
Pour le coup, le terme de "panorama" apparait un peu trop modeste, tant l'ouvrage ressemble plutôt à une encyclopédie. S'il ne saurait y avoir d'ouvrage définitif sur un courant littéraire en pleine vie, le Panorama est ce qui s'en rapproche le plus. Ainsi, bien plus que les entrées strictement biographiques qui cons…