Articles

Affichage des articles du novembre, 2012

Forteresse - Georges Panchard

Image
Aahh, voilà enfin un livre qu'il est bien !

L'histoire : Adrian Clayborne est le chef de la sécurité de Haviland Corporation, une des plus importantes compagnies de la planète. En 2039, Clayborne est informé que l'Union des États bibliques américains a décidé d'assassiner Brian Mannering, le puissant président de Haviland, dans sa forteresse andalouse de Castell One, un des sanctuaires high-tech les mieux protégés du monde.
Il ignore tout des modalités de l'opération, mais il connaît son nom de code : Ghost.
Fantôme. Lorsqu'il apprend qu'un système offensif indétectable vient d'être dérobé dans un laboratoire suédois, que ce système a été baptisé Fantôme par son concepteur, et qu'un mercenaire allemand qui a déjà travaillé pour l'Union est impliqué dans l'affaire, il fait le rapprochement. Mais quelle relation cela peut-il avoir avec le suicide, deux ans plus tôt, d'un modeste peintre d'Oklahoma City, spécialisé dans l'image…

Anno Dracula - Kim Newman

Image
L'histoire : Dracula a gagné, Bram Stocker s'est trompé dans ce que nous croyons être un roman. L'échec de Van Helsing lui a valu d'avoir la tête sur une pique des grilles de Buckingham... Car sitôt les héros de Stocker défaits, Vlad Tepes a séduit la Reine Victoria qui en a fait son prince consort.
L'empire des non-morts se confond progressivement avec le Commonwealth. La société britannique, en cette année 1888 se transforme. Devenir un non-mort est du dernier chic et les servantes dégrafent leurs corsages pour rassasier les invités aux longs crocs, des projets visent désormais à obliger les sangs-chauds à ouvrir les magasins la nuit seulement... Les gardes Carpates du Prince font subir les pires avanies aux sangs chauds, l'empalement sans autre forme de procès a lieu à chaque coin de rue... Pendant ce temps, un tueur rode dans le brouillard londonien. Il massacre les prostituées vampires avec un scalpel d'argent. Un tueur, hanté par un souvenir, un tueur …

Back from Utos

Image
Ça y est, les Utopiales sont terminées.
Le hashtag sur twitter ne bouge plus, les auteurs sont repartis vers d'autres cieux, les expos sont remballées, les conférences et rencontres sont enregistrées et pour ceux qui n'ont pu venir, ou assister à tout ce qu'ils souhaitaient voir, des séances de rattrapages sont accessibles sur le très chouette site d'ActuSF aux utopiales (merci à eux).

Je n'ai pu y aller qu'un petit après-midi, le jeudi, encore calme et pourtant fréquenté.
Je garde pêle-mêle le souvenir de rencontres avec Nathalie Le Gendre, Laurence Suhner, Laurent Genefort, Nancy Kress (enfin une anglo-saxonne qui ne fait pas seulement "the job", c'est-à-dire une signature, un sourire et puis c'est tout), Georges Panchard, Norman Spinrad, Éric Picholle vraiment accessibles et chaleureux ! Merci à eux également.

J'ai donc acheté (et fait dédicacer of course):




Je n'en reviens pas d'être resté si sage... je me suis furieusement…

Les Utopiales 2012

Image
Dans une semaine, les Utopiales battront leur plein à la Cité des Congrès de Nantes.

Pour ceux et celles qui l'ignoreraient encore, les Utopiales est LE festival de SF en France. Enfin, celui auquel je peux aller. Quand je ne suis pas cloué par un lumbago mortel comme l'année dernière, qui m'a fait rater la rencontre avec Alex Alice et une dédicace pour son magnifique Siegfried. J'enrage encore.
Si le dieu des lombaires me prête force, j'errerai dans les travées des Utopiales dans la quête de quelques signatures d'exotiques auteurs (oui, j'ai le fétichisme du bouquin dédicacé). Car les Utopiales est le salon où viennent de lointains auteurs. Cette année RC Wilson (dont je n'aime pas les textes), Neil Gaiman (non plus) mais aussi Nancy Kress dont Les hommes dénaturés n'était pas si mal, ou encore Laurence Suhner auteur d'un récent Vestiges qui me fait de l’œil.

Il y a également, nouveauté, des cours, et comme d'habitude des expos, le pôle asiati…