Back from Utos





Ça y est, les Utopiales sont terminées.
Le hashtag sur twitter ne bouge plus, les auteurs sont repartis vers d'autres cieux, les expos sont remballées, les conférences et rencontres sont enregistrées et pour ceux qui n'ont pu venir, ou assister à tout ce qu'ils souhaitaient voir, des séances de rattrapages sont accessibles sur le très chouette site d'ActuSF aux utopiales (merci à eux).

Je n'ai pu y aller qu'un petit après-midi, le jeudi, encore calme et pourtant fréquenté.
Je garde pêle-mêle le souvenir de rencontres avec Nathalie Le Gendre, Laurence Suhner, Laurent Genefort, Nancy Kress (enfin une anglo-saxonne qui ne fait pas seulement "the job", c'est-à-dire une signature, un sourire et puis c'est tout), Georges Panchard, Norman Spinrad, Éric Picholle vraiment accessibles et chaleureux ! Merci à eux également.

J'ai donc acheté (et fait dédicacer of course):



 

Je n'en reviens pas d'être resté si sage... je me suis furieusement retenu d'acheter, mais cela commençait à faire un peu cher et comme les auteurs n'étaient pas là pour dédicacer, ce sera pour plus tard...)






J'ai complété avec les dédicaces des ouvrages suivants que j'avais apporté. RC Wilson dont je ne suis pas un grand fan m'a signé Ange Mémoire, Éric Picholle a ajouté sa signature à celle d'Ugo Bellagamba sur la bio de Heinlein, Nancy Kress a eu la gentillesse de me dédicacer Les hommes dénaturés et sa nouvelle L'art de la guerre dans le NSO (qui compte déjà celle de Ian Mc Donald, Stephen Baxter et Walter J. Williams...), Laurent Genefort pour sa part a signé sa nouvelle dans Destination Univers (les deux tomes d'Omale étaient tentant à acheter mais cela faisait trop cher).




J'ai beaucoup apprécié l'exposition de Nicolas Fructus et celle d'"Amazing science".
D'autres visites commentées sur les blogs en bas à droite de la page.

Je prépare un billet sur la lecture de Forteresse et de L'une rêve, l'autre pas.


Commentaires

  1. Je suis davantage fantasy que SF, donc je ne connais pas trop les noms que tu cites, si ce n'est Heinlein et Wilson (de nom), mais j'ai aussi fait un tour aux Utos cette année (vendredi/samedi).
    Rien acheté parce que je voulais Spin de Wilson en poche et ils ne l'avaient plus, donc je ne l'ai acheté qu'après.
    Par contre j'ai connu le "bon faut que j'arrête là ça commence à faire beaucoup" aux Imaginales, l'an dernier, alors je compatis :P

    RépondreSupprimer
  2. Alors là chapeau ! avoir réussi à se retenir face à cette gigantesque librairie SF que sont les Utopiales, je ne sais pas comment tu fais...! Si tu n'es pas trop SF, je te conseille le Spinrad ci dessus très bon et accessible, et les mini syros car bien que pour enfants ils sont très bons. A bientôt !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Sobibor - Jean Molla

Telegraph Road - Dire Straits

Le feuilleton d'Hermès - Murielle Szac