Robe de marié - Pierre Lemaitre





Pierre Lemaitre est un grand malade.

Ça ne va pas bien d'imaginer des histoires aussi dingues ?


Déjà que la pauvre Sophie est complè-tement à la ramasse. Elle a des oublis, elle est pourtant sûre d'avoir laissé ses clés là, d'avoir rangé le cadeau pour son mari, bien caché, pour lui offrir à son anniversaire, bientôt. Et là, pas moyen de le trouver. Et puis, l'enfant qu'elle garde est mort, là, entre ses mains, alors qu'elle sait qu'elle ne l'a pas tué. Mais elle a si mal à la tête, tellement envie de dormir...


Robe de marié est un court roman en trois parties. D'inégales longueurs, elles bousculent tout ce que l'on croyait savoir des lignes qui précèdent. Robe de marié est un texte d'une roublardise sans nom, qui manipule son lecteur comme rarement je l'ai été (à part peut-être L'usage des armes de Iain M. Banks ou Les apparences de G. Flynn).
C'est bien simple, ce court texte je l'ai entamé à 22 h dans mon lit et, travail ou pas, je ne l'ai lâché que 5 h plus tard, bluffé, estomaqué par la virtuosité de l'auteur. Pierre Lemaitre est le maitre du point de vue (trop facile !), de la gestion de l'information. Tout y est et pourtant rien ne se voit, on se fait manipuler comme un bleu avec un plaisir jubilatoire mêlé à une angoisse montante lorsqu'on se met à chercher ses clés que... p....! je suis sûr, mais alors sûr, de les avoir laissées, là, sur la table...

Ci-après une interview de P. Lemaitre à l'occasion de la sortie de Robe de marié (le roman date de 2009). Son analyse de la littérature nord-américaine et de la focalisation de l'écriture est passionnante. Notamment sa volonté de faire des romans que Hitchock aurait adoré mettre en film.
Cependant je trouve qu'il en dit un tout petit peu trop sur la mécanique narrative de son roman, et je vous conseille donc de le lire avant de l'écouter.






A qui l'offrir

- à un paranoïaque qui se sentira enfin compris,


Si vous avez aimé Robe de marié, vous aimerez peut-être...


- les autres ouvrages de P. Lemaitre. Je viens d'achever Alex, on reconnait l'écriture et la mécanique narrative implacable. Ça se lit d'une traite, c'est peut-être un tout petit peu en dessous de Robe de marié, mais tellement au dessus de certaines m... scandinaves qu'on nous fourgue comme l'alpha et l'oméga du thriller.







- Les apparences de Gillian Flynn. Une écriture très proche, dans le style addictif, que Robe de marié, une même manipulation.
Un très grand roman, bientôt adapté avec le gommeux Ben Affleck (bofbof).











Commentaires

  1. J'ai adoré 'Robe de marié', qui m'a donné l'impression d'être une marionnette torturée par la plume habile de Lemaitre. J'ai retrouvé le même sentiment, récemment, en lisant Alex. Jubilatoire! J'ai aussi beaucoup aimé 'Les apparences'. Un peu dans le même style, as-tu lu 'Avant d'aller dormir'?

    RépondreSupprimer
  2. Non. Qui est l'auteur ? tu m'intrigues !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    J'ai dévoré "robe de marié" et dans la foulée les autres romans de M. leMaitre ! Rarement je n'ai été aussi captivée. Pouvez-vous me donner quelques idées de romans qui seraient dans la même veine ? Merci. Céline.

    RépondreSupprimer
  4. je trouve que les romans de Gillian Flynn (à lire dans l'ordre de parution car elle s'améliore vraiment, donc finir par "Les apparences" est mieux que par "Sur ma peau" qui est déjà très bon mais par lequel il vaut mieux commencer...) sont proches de l'esprit de P Lemaitre.
    Sinon dans un genre proche, lire "les emmurés" de Serge Brussolo ou "le chien de minuit" du même est pas mal (tout Brussolo est bon, mais ceux là mettent la barre très haut !), et puis voir Memento de C Nolan.
    Moins angoissant mais vraiment très bon "La vérité sur l'affaire Harry Québert" par Joël Dicker, inlachable
    Plus noir (et peut-être vieillis ?) les deux premiers romans de Maurice Dantec, "La sirène rouge" et "Les racines du Mal"

    Bon là tu es parée ! N'hésites pas venir me dire ce que tu penses de ces titres si tu les lis.
    A bientôt
    Cyril

    RépondreSupprimer
  5. j'avais un peu du mal au début mais après j'ai vraiment accroché :)

    RépondreSupprimer
  6. en as tu lu d'autres de P Lemaitre ? Merci de ton passage

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Sobibor - Jean Molla

Telegraph Road - Dire Straits

Le feuilleton d'Hermès - Murielle Szac